Diaporama

Actualités

Les avocats

Vous êtes ici :
La pause s’impose

La pause s’impose

Auteur : Maître Edith COLLOMB-LEFEVRE
Publié le : 09/11/2023 09 novembre nov. 11 2023

Avez-vous compté le nombre de sources de sollicitation auxquelles vous répondez ? téléphone, SMS, mails, messageries instantanées, réseaux sociaux…

Rappelez-vous des slogans « Toutes les 2 heures la pause s’impose » ou « quand la pause s’impose » ?, slogans bien connus sur les autoroutes ou pour une boisson.

La pause peut être une nécessité physique (combattre la fatigue et la baisse de vigilance) ou un plaisir.

Le code du travail prévoit une pause de 20 minutes toutes les 6 heures de travail effectif (article L. 3121-16) ou de 30 minutes pour les travailleurs mineurs lorsque le temps de travail quotidien est supérieur à quatre heures et demie (L. 3162-3).

Disposition moins connue, le travail quotidien sur écran doit périodiquement être interrompu par des pauses ou par des changements dactivité réduisant la charge de travail sur écran (article R4542-4).

On retrouve aussi la nécessité d’un régime de pauses adapté en cas d’exposition des travailleurs à des températures très basses (recommandation INRS) ou en cas de fortes chaleurs (ex : accord d’entreprise SEB « Relatif à la qualité de vie et aux conditions de travail » 2022-2023-2024).

La pause est souvent perçue comme une prévention des risques physiques.

Mais son rôle est plus large.

L’INRS indique que « le temps de pause a vocation à préserver la santé physique et mentale du salarié.

Ainsi, la pause permet notamment de prévenir des risques :

  • physiques (TMS, lombalgies…),
  • psychosociaux comme l’épuisement professionnel ou encore le stress au travail,
  • d’addiction (alcool ou drogue consommés dans l’optique de tenir au travail),
  • de fatigue (visuelle/auditive ou générale…).

La pause participe également à l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle du salarié ».

Une étude [1] a examiné l'efficacité des micro-pauses (pauses de moins de 10 minutes) sur :

-       le bien-être (c'est-à-dire une vigueur accrue et une diminution de la fatigue)

-       la performance

L'hypothèse générale reprise par cette étude est que :

 -       « les employés disposent d'une réserve particulière de ressources personnelles, telles qu'une attention dirigée ou une résilience mentale, indispensables pour atteindre leurs objectifs de travail »

 -       la récupération est nécessaire pour reconstituer cette réserve.

Les « résultats ont révélé que les micro-pauses sont efficaces pour préserver des niveaux élevés de vigueur (permettent aux individus de se sentir plus vigoureux) et soulager la fatigue ». « Les micro-pauses pourraient constituer une panacée pour favoriser le bien-être pendant le temps de travail ».

Cette même étude a pu mettre en lumière que les micro-pauses aident les individus à mieux « performer » dans les tâches ultérieures, en particulier pour les tâches de bureau (tâches de routine), ou créatives (où une réflexion divergente est nécessaire).

Cette créativité ne peut être remplacée par l’intelligence artificielle (IA) [2] [3].

 La pause s’impose donc pour : - le bien-être du travailleur (physique et psychologique) - et sera bénéfique à l’entreprise (performance, créativité …).

Alors, spécialement pour ceux qui travaillent toute la journée sur écran, posez quelques minutes votre « précieux » [4] [téléphone], laissez votre esprit vagabonder, faites quelques exercices de détente [5]  …


[1] Revue systématique et méta-analyse sur l'efficacité des micro-pauses pour augmenter le bien-être et la performance publiée le 31 août 2022 dans la revue PLOS One

[2] Et si l'intelligence artificielle libérait la créativité ? France culture 7 novembre 2023

[3]La formation des juristes à la justice prédictive est-elle une nécessité ? Frédéric ROUVIÈRE Professeur à l’Université d’Aix-Marseille, Laboratoire de théorie du droit

[4] Chanson de Soprano

[5] La pause de 90 secondes, de Rolf Herkert - Editions Jouvence


Article rédigé par Maître Edith COLLOMB-LEFEVRE , Avocat Associée
 

Historique

  • La pause s’impose
    Publié le : 09/11/2023 09 novembre nov. 11 2023
    Article
    La pause s’impose
    Avez-vous compté le nombre de sources de sollicitation auxquelles vous répondez ? téléphone, SMS, mails, messageries instantanées, réseaux sociaux… Rappelez-vous des slogans ...
  • De la prise en compte des usages professionnels dans un contrat
    Publié le : 26/10/2023 26 octobre oct. 10 2023
    Article
    De la prise en compte des usages professionnels dans un contrat
    Au terme d’un arrêt du 04 octobre dernier, la Chambre commerciale de la Cour de Cassation a confirmé que « les usages élaborés par une profession ont vocation à régir, sauf conv...
  • Sécuriser vos forfaits annuels en jours : c’est possible !
    Publié le : 05/10/2023 05 octobre oct. 10 2023
    Article
    Sécuriser vos forfaits annuels en jours : c’est possible !
    L’article L.3121-64 du Code du travail précise que l’accord collectif instaurant le forfait annuel en jours doit notamment prévoir « Les modalités selon lesquelles l'employeur e...
  • Congés payés : la Cour de cassation ouvre la boîte de Pandore
    Publié le : 28/09/2023 28 septembre sept. 09 2023
    Article
    Congés payés : la Cour de cassation ouvre la boîte de Pandore
    Billet, Flash, Brève, Fil infos, nombreux sont les supports de communication qui sont utilisés pour relayer les arrêts rendus par le 13 septembre 2023 par la Haute Juridiction d...
  • « Notre maison brûle et nous continuons à regarder ailleurs »
    Publié le : 13/09/2023 13 septembre sept. 09 2023
    Article
    « Notre maison brûle et nous continuons à regarder ailleurs »
    Aujourd’hui, nul n’ignore la réalité du réchauffement climatique en cours, son origine (à tout le moins partiellement) anthropique et ses effets potentiellement délétères. La...
  • La Serpe
    Publié le : 31/08/2023 31 août août 08 2023
    Article
    La Serpe
    C’est la rentrée des classes et, pour le monde judiciaire, la fin des vacations judiciaires et la reprise du cours normal des audiences. Pour l’avocat plaidant, qui a « rongé...
<< < ... 2 3 4 5 6 7 8 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK